West USA : De la Silicon Valley à Paris [25/25]

 

Pour ces dernières heures américaines,

de l’androïd, du vélo et de l’avion.

Et voilà, ce qui devait arriver arrive : dernière journée aux Etats-Unis…

Bagages faits (bonjour les 10 000 sacs), pti déj avalé, here we go !

Ce matin, circuit dans la Silicon Valley, avant de reprendre l’avion en milieu d’après-midi.

notre devise : voyager léger

notre devise : voyager léger

En route donc pour la Silicon Valley, au Sud de San Francisco, berceau de la recherche informatique et des start-ups. Ce sera donc une matinée geek !^^

Toutes les adresses ont été recensées avant le voyage en vue de ce petit pélerinage au pays de Facebook, Google et consorts.

Notre première destination est Cupertino, où est établi le siège d’Apple. C’est dimanche, nous ne verrons pas grand monde, à part des touristes japonais !^^ C’est donc derrière ces fenêtres que se forge le destin de la pomme…

J25 - De la Silicon Valley à Paris

Notre circuit nous mène ensuite à Los Altos, où est née en quelque sorte la Silicon Valley. C’est dans un petit garage que Steve Jobs fabriqua son premier Apple…

C’était d’ailleurs déjà dans un garage qu’en 1938, un certain David Packard et un certain William Hewlett avaient mis au point une invention qui sera décisive pour le développement de l’informatique dans la région. Il s’en passe des choses dans les garages par ici !

Si on a tous des ordinateurs aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à ces trois-là et à leurs garages !

Ici, un panneau indique  » The Birthplace of Silicon Valley » – et enjoint les touristes à rester loin de la pelouse. Les pauvres gens qui ont acheté la maison doivent en avoir marre des touristes !^^

J25 - De la Silicon Valley à Paris

Tout près de là, à Mountain View, nous trouvons le Googleplex. C’est un quartier entier dédié à l’entreprise Google : des dizaines de blocs, un parc, des cafés. Et pour se déplacer dans cet empire tentaculaire, des vélos !

Nous voilà dans le monde fabulaux d’Androïd : Gingerbread, Donut, Jellybean et leurs amis sont tous là ! Un univers ludique qui fait un peu penser à un magasin de jouets ou à un parc d’attraction.

J25 - De la Silicon Valley à Paris
J25 - De la Silicon Valley à Paris
J25 - De la Silicon Valley à Paris

Des vélos colorés, des pistes cyclables, un petit quartier sympathique… il ne m’en faut pas plus pour m’improviser une petite balade !^^ Nous sommes plusieurs touristes à nous amuser ainsi quelques minutes. Heureusement, je remets le vélo en place avant qu’un vigile n’intervienne pour calmer nos envies de promenades…

J25 - De la Silicon Valley à Paris
J25 - De la Silicon Valley à Paris

C’est maintenant vers l’université de Stanford que nous souhaitons aller.

Alors après l’incident mémorable du cimetière de Forest Lawn à Los Angeles (aventure à revivre ici : http://les.pilpous.en.voyage.over-blog.com/2014/07/j8-los-angeles-des-studios-warner-bros-a-hollywood-boulevard.html), notre GPS va nous faire la seconde blague du séjour. Nous rentrons l’adresse de l’université, trouvée dans différents guides (et pas bien compliquée à trouver, à Stanford, c’est quand même le truc qui prend le plus de place dans la ville). Nous suivons donc toutes les indications, mais sur place ce que nous voyons ne correspond pas vraiment aux descriptions que nous avons lues… Et le campus semble étrangement fermé. Bizarre pour une université aussi fréquentée et vivante, même pendant les week-ends ! Nous demandons même à un agent de sécurité si nous pouvons pénétrer sur le campus, il nous répond que tout est fermé… Eh bien il s’avère que nous ne sommes pas du tout à Stanford, mais à l’université de Santa Clara ! Forcément…

Bon, c’est pas mal quand même !^^ Il y a le siège d’Oracle (l’entreprise de logiciels, notamment le fameux Java, dont on doit faire des mises à jour tous les deux jours…^^) et même un Visitor Center, comme dans les Parcs Nationaux !

J25 - De la Silicon Valley à Paris

Ce petit détour nous aura coûté un peu de temps et de kilomètres. Nous, nous voulons aller à Stanford ! Mais le GPS ne veut rien entendre, pour lui Stanford est à Santa Clara ! Qu’à cela ne tienne, nous repartons vers Stanford sans entrer d’adresse précise, l’université doit être facile à trouver.

Et en effet, on ne peut pas la louper, elle occupe les trois quarts de la ville de Stanford. C’est une ville dans la ville : tout est fait pour que les étudiants vivent en autonomie sur le campus. On trouve tout ce qu’il faut : les départements scolaires évidemment, mais aussi une vingtaine de bibliothèques, des restaurants, des magasins, des piscines, un golf, un stade, et même une usine d’électricité et un hôpital !

C’est Mr Leland Stanford qui créa cette université, dans le but de donner à chaque enfant de Californie les chances de devenir « cultivé et utile à la société ». Les bâtiments sont en pierre ocre, il y a beaucoup de verdure. Les étudiants comme les professeurs se déplacent en vélo, en roller ou en skate. De quoi donner envie de retourner à la fac !^^

J25 - De la Silicon Valley à Paris
J25 - De la Silicon Valley à Paris

L’université de Stanford est pas mal dans le genre pépinière de cerveaux : sont sortis d’ici (entre autres) les PDG de Hewlett-Packard, Nike, Yahoo, Google, Firefox, l’écrivain John Steinbeck, et dans un autre style les sportifs Tiger Woods et John MacEnroe.

Et on compte pas moins de 19 prix Nobel parmi ses professeurs…

Au coeur du campus, de jolies arcades, une église et des sculptures de Rodin. Classe, non ?

J25 - De la Silicon Valley à Paris
J25 - De la Silicon Valley à Paris

Il est bientôt temps de poursuivre notre route vers San Francisco et son aéroport… Nous voulons arriver suffisamment en avance afin de manger un morceau et en prévision d’éventuels bouchons sur la route.

Le vol est à 15h50, mais auparavant nous devons rendre la voiture de location. Puis derniers instants sur le sol américain en attendant que l’avion ne décolle…

J25 - De la Silicon Valley à Paris

Voilà voilà, c’est ici que s’achève notre périple. 25 jours de bonheur, d’émotions, de découvertes on ne peut plus variées et grandioses.

Nous passerons sur les 12 heures d’avion, le décalage horaire (partis dimanche de SF, arrivés le lundi midi à Roissy), l’arrivée morose en région parisienne et le retour en voiture à Reims. Ce que nous gardons, ce sont les images et les anecdotes accumulées tout au long de notre voyage. Ce sont aussi les milliers de photos et les dizaines de vidéos qui nous replongent instantanément dans l’ambiance. Et ce blog évidemment, qui nous aura permis de revivre avec bonheur ces 25 journées !

Et au final, l’envie de repartir, encore, vers ces terres américaines que nous affectionnons vraiment ! L’envie de revenir en Californie pour rattraper ce que nous n’avons pas eu le temps de faire. De nous mettre au surf. D’acheter un SUV !^^

Bref, un voyage qui n’est pas un aboutissement en soi, mais une étape sur notre parcours de découvertes, le début de plein d’autres périples... 🙂

To be continued…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *