West USA : Des Arches à Canyonlands [16/25]

 

Ouhhhh de la rando qui tue, de la piste de la mort

et du canyon again !

Ce matin, nous avons besoin d’une petite grasse matinée. Pour une fois que nous ne sommes pas tenus de libérer la chambre, il faut en profiter ! Pas de valise à boucler, un petit déjeuner copieux au buffet de l’hôtel,… les vacances, quoi !^^

Une nouvelle rando est prévue, nous nous mettons en route en milieu de matinée. En chemin, nous longeons le Colorado. Il a l’air bien paisible, difficile d’imaginer qu’il a creusé autant de canyons dans l’ouest des Etats-Unis !

J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands

En face du Colorado, sur les parois qui tombent à pic sur la route, sont gravés des pétroglyphes indiens. Ici, point de mammouth, mais des antilopes et des bonshomes chasseurs. Etonnants non, ces témoignages des Indiens des millénaires passés ?

J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands

L’étape suivante sera la randonnée pour Corona Arch. Lorsque nous nous garons, il fait déjà chaud. Peu de monde à l’horizon ! 2,5 kilomètres de marche devant nous. Nous avons pris de l’eau et nos sandwiches, remis nos chaussures de rando et nos casquettes. Ready to go !

Vous prendrez bien un petit rafraîchissement ?

Vous prendrez bien un petit rafraîchissement ?

Cette balade ne se trouve pas dans un parc fermé, elle part directement aux abords de la route. Il faut s’inscrire sur un registre au départ de la randonnée. Nous signerons à nouveau à notre retour, pour que les Rangers soient assurés qu’il ne nous est rien arrivé.

Le chemin traverse une voie ferrée, puis s’enfonce entre les rochers.

J16 - Des Arches à Canyonlands

La promenade est très agréable malgré le soleil qui tape. Nous nous orientons grâce aux cairns dans cet univers toujours et encore orange. Ce sera décidément la couleur de ce voyage !^^

Mais la marche se fait de plus en plus sportive : il faut escalader les rochers en longeant parfois le vide grâce à une main courante. Ca ne me réjouit pas, tout ça !

J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands

Alors, cette fameuse Corona Arch, où est-elle ? Derrière un virage, nous pensons la découvrir enfin. Mais c’était sans compter sans une nouvelle toute petite fantaisie : une échelle creusée dans la roche, sur laquelle il faut se hisser grâce à une corde… Ah ah ah. Et puis tant qu’à faire, mettons aussi une échelle en métal bien cuisant pour corser le tout.

seriously ??
seriously ??

seriously ??

Déjà légèrement éprouvés par cette petite gymnastique, nous continuons à grimper sur la roche à nu, surplombant un sacré vide. Mais ça y est, nous apercevons Corona Arch au loin ! Une arche percée au bord de la falaise.

Et puis, coup de grâce, le chemin n’est pas fini : pour aller voir l’arche de plus près, nous devons encore grimper, que dis-je, escalader une roche très pentue, juste au-dessus du vide. En fait, on ne pourrait pas juste rester là et regarder l’arche de loin ?? Malgré les encouragements de Thomas, ça va être ardu pour moi !

C'est ici que la blonde faillit rester bloquée
C'est ici que la blonde faillit rester bloquée

C’est ici que la blonde faillit rester bloquée

Après un certain moment de bloquage/panique/laissez-moi-mourir-ici-toute-seule, voyant un groupe de touristes passer et se hisser sans difficultés (c’est de la provocation, c’est sûr), je me sens légèrement énervée d’être paralysée comme ça. Si tout le monde y arrive, je ne vais quand même pas rester bloquée là, nanmého ! Je me traîne (littéralement) tant bien que mal vers le haut, sous les félicitations de notre baroudeur en chef. Ouf, ça y est ! Bon, c’est vrai que c’est pas mal non plus, vu d’en haut.

Nous découvrons une autre arche, ou plutôt un trou dans la roche, laissant apercevoir le ciel à travers la falaise.

Bow Tie Arch et Corona Arch
Bow Tie Arch et Corona Arch

Bow Tie Arch et Corona Arch

Ne regardez pas en bas, malheureux !

Ne regardez pas en bas, malheureux !

Nous venons de tout en bas, quand même ! C’est devant ce panorama que nous allons prendre notre pique-nique. Oui, bon, d’accord, peut-être que ça valait le coup de monter… Pis maintenant que nous sommes là, autant en profiter : nous allons rester un petit moment, histoire de mitrailler ce décor grandiose sous toutes ses coutures.

Je crois qu'on nous regarde...
Je crois qu'on nous regarde...
Je crois qu'on nous regarde...
Je crois qu'on nous regarde...
Je crois qu'on nous regarde...

Je crois qu’on nous regarde…

Fait quand même un peu chaud, il va falloir songer à redescendre. Bah tiens. Le chemin doit se faire en sens inverse, pas moyen d’y échapper !

Vous vous rappelez la voie de chemin de fer au début de la rando ? Elle semble bien loin maintenant (mais siiiiii, tout en bas, là-bas) ! Allez, tout va bien se passer…

J16 - Des Arches à Canyonlands

Ce fut plus sportif (et terrifiant) que prévu, mais indéniablement, nous sommes contents d’avoir osé (et réussi !) cette marche. Sans rire, ce ne fut pas sans peur (et sans larmes, hein, avouons-le…), mais ce fut une petite victoire que de surmonter le vertige.

Youpi, nous pouvons inscrire sur le registre que nous avons bouclé la rando. Pfiouuuuuu, pas mécontents d’en avoir terminé !

On n'a pas l'air très frais...

On n’a pas l’air très frais…

Pour finir cet épisode « archesque », une dernière curiosité géologique au bord de la route : Jug Handle Arch, en forme d’anse.

J16 - Des Arches à Canyonlands

Après tant d’émotions, il nous faut un petit break. Ca tombe bien, la route continue de longer le Colorado jusqu’à une petite rive. Les berges sont recouvertes de végétation. L’occasion rêvée de se rafraîchir les pieds. Ce petit moment de quiétude est pile ce qu’il nous fallait !

J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands

Nous avons prévu de rejoindre ensuite le parc de Canyonlands. Après avoir fait l’impressionnant point de vue de Needles il y a deux jours, nous allons parcourir l’intérieur du parc. Et il se trouve qu’il faut revenir en arrière et faire un détour assez long pour arriver à l’entrée « officielle » du parc. Ca nous embête un peu, parce que le parc est en réalité à quelques kilomètres seulement à vol d’oiseau de la rive du Colorado où nous nous trouvons… Et en y regardant de plus près, une piste coupe directement vers le parc, sans nécessiter de détour. Tiens tiens…

Nous nous sentons l’âme un peu aventurière… Et nous avons un SUV après tout. Allez, soyons fous, prenons la piste.

Au début, nous ne sommes pas bien sûrs d’avoir le droit d’être là… On dirait un chemin de chantier. Personne alentours…

Mais cela nous permet notamment de passer par une mine de potasse. Nous nous arrêtons devant les bassins de décantation du sel. Un bleu magnifique et inattendu au milieu de toutes ces roches oranges.

J16 - Des Arches à Canyonlands

La piste sur laquelle nous roulons est en réalité la Shafer Trail. Bon, pour être honnêtes, nous ne savons pas trop sur quoi nous nous engageons… Google Maps, c’est bien, mais ça ne te dit pas le niveau de difficulté de la route !^^ C’est bien une piste menant à Canyonlands, mais elle n’est accessible qu’aux véhicules à quatre roues motrices. On aurait eu l’air malin en Mustang cabriolet !^^

Nous nous rendons vite compte que ça ne va pas être la partie la plus facile de notre périple… La piste, plus caillouteuse qu’autre chose, devient étroite et se rapproche dangeureusement du vide. Y avait un thème « dangerous » pour cette journée, ou bien ??

J16 - Des Arches à Canyonlands

Bon, l’avantage, c’est que nous passons juste devant Dead Horse Point, sur le Colorado. Oui, voyons le côté positif des événements !^^ C’est (encore) un promontoire dans un lacet du Colorado, qui doit son nom – le point du cheval mort, intéressant…- à une légende. On raconte qu’un troupeau de chevaux fut abandonné au sommet de ce rocher et les pauvres bêtes moururent de soif. Ca, c’était le côté glauque. Sinon, il y a aussi le clin d’oeil cinématographique (euh… glauque aussi, en fait) : c’est ici que Thelma et Louise se jettent dans le vide en voiture à la fin du film du même nom.

J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands

Ca commence à grimper sévère, ça devient un tout petit peu stressant ! La piste monte à flanc de falaise, en lacets étroits, sans AUCUNE rambarde de sécurité… Normaaaaaal ! Cela fait plusieurs fois que nous nous faisons la réflexion que les Américains sont un peu décontractés niveau sécurité dans leurs parcs nationaux : promenades le long du vide, points de vue en hauteur, et donc maintenant pistes bien raides, sans jamais le moindre dispositif de sécurité.

Ne pas regarder en bas, NE PAS REGARDER EN BAS !!!

Par chance miracle, nous ne croisons personne. C’est entiers, et légèrement palpitants, que nous arrivons au sommet. 300 mètres de dénivelé, ça donne le vertige ! C’est sûr, si nous avions su ce que serait cette piste, nous y aurions réfléchi à deux fois !

Si on avait su, on aurait pas venu !
Si on avait su, on aurait pas venu !

Si on avait su, on aurait pas venu !

Dans Canyonlands, nous allons dans la partie la plus connue du parc, Island in the sky. « L’île dans le ciel » est un plateau qui domine à 600 mètres de hauteur. Par la Scenic Drive, longue de 55 kilomètres, nous parcourons plusieurs points de vue plus impressionnants les uns que les autres. En contrebas, c’est une immense plaine qui s’étend à perte de vue, striée de profondes entailles dans la roche. Seule touche de couleur qui se distingue de l’ocre, les bords de la Green River. Ce qui nous frappe le plus : l’immensité devant nous.

J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands

Le parc de Canyonlands est immense (848 km²), nous n’en aurons eu finalement qu’un petit aperçu, mais tellement grandiose déjà ! Il y a une multitude de chemins de randonnée et de VTT dans les trois parties du parc. Pour l’anecdote, c’est ici que le héros de 127 heures tombe et reste coincé dans une faille (vous connaissez la suite, hein…).

Toujours dans l’enceinte du parc, nous hésitons à aller vers Mesa Arch, qui apparemment vaut largement le détour. Mais le soleil décline déjà et nous allons nous trouver à contrejour… L’idéal est de s’y rendre au lever du soleil. Euhhh… pas pour cette fois, donc !^^

Du coup, pour clore cette journée, nous préférons retourner vers Dead Horse Point, mais vu d’en haut cette fois. Le point de vue se trouve dans un parc d’Etat, un peu à l’écart du parc national de Canyonlands. Il faut donc payer l’entrée (non comprise dans notre Pass), en mettant un billet dans une enveloppe au guichet d’entrée.

J16 - Des Arches à CanyonlandsJ16 - Des Arches à Canyonlands

Il y a déjà du monde, comme dans chaque site où on peut admirer le coucher de soleil. C’est un concept qui a du succès on dirait !^^

J16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à CanyonlandsJ16 - Des Arches à Canyonlands
J16 - Des Arches à Canyonlands

C’est ainsi que s’achève cette journée un peu folle. C’est ça, le charme des voyages : de l’imprévu, de l’inconnu, parfois de la peur, mais surtout de la découverte, de l’émerveillement et la fierté d’avoir accompli des choses dont on ne se savait pas capable…

Bonne nuit les zamis ! Nous, nous allons nous reposer de toute cette émotion !^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *