West USA : Grand Canyon, d’un parc à l’autre [11/25]

 

Chausse tes chaussures de rando mon ami !

C’est parti pour de la falaise, de la marche et du Hopi !

Au matin de ce dimanche, 11ème jour de notre road-trip, nous rentrons dans le vif du sujet avec le Parc National du Grand Canyon. On ne rigole plus, on oublie les tongs, aujourd’hui c’est glacière, sac à dos et une bonne carte.

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autreJ11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Il nous faut environ une heure pour arriver à l’entrée sud du parc. Nous achetons notre Pass America the Beautiful à 80$ : il nous donnera l’accès à tous les parcs nationaux que nous visiterons. Sachant que l’entrée dans un parc coûte en moyenne 20$ par véhicule, nous serons largement bénéficiaires car nous verrons pas moins de 9 parcs nationaux. Des sortes de péages sont installés aux entrées des parcs et il suffit de s’acquitter du droit d’entrée ou de montrer son Pass, après quoi on vous remet un papillon à apposer à votre pare-brise. Et s’il n’y a personne dans la guitoune d’entrée, vous laissez un billet dans une enveloppe sur laquelle vous notez votre numéro d’immatriculation (NDLR : pratique catégoriquement inconcevable en France, pays bien connu pour l’honnêteté et le civisme de ses habitants).

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Nous sommes impatients de voir enfin de nos yeux cette légende de l’ouest américain !

Mais auparavant, monsieur le Grand Canyon, présentez-vous.

Il existe deux rives (remarque très judicieuse… forcément, c’est un canyon). La plus fréquentée est la rive sud, elle est mieux aménagée pour les promeneurs et regroupe les hébergements. Les randonneurs aimant la quiétude préfèreront la rive nord, mais devront pour cela faire un détour de 4h ! Le Canyon est en effet large de 30 km par endroits. Creusé par le fleuve Colorado, il va du Lac Powell au Lac Mead, sur environ 450 km de longueur.

On est ici en altitude, sur un plateau qui culmine à 3 000 m d’altitude. Mais il y fait chaud et sec, comme aujourd’hui !

Le Canyon est une gigantesque superposition de couches, dont les plus anciennes ont plus d’un milliard d’années. Pas tout jeune, donc. Et au milieu coule une rivière (bravo à ceux qui ont reconnu la référence), le Colorado, qui, vu d’en haut, ressemble un peu à un ruisseau boueux… Des chemins de randonnée permettent de descendre au fond du canyon, mais il faut une journée entière pour y parvenir, puis passer la nuit au camping, et une autre journée pour remonter. Inutile de vous préciser que ce sera pour une autre fois, hein ! Il y a déjà tant à voir depuis le haut !

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Beaucoup de monde déjà sur le parking, mais pas de cohue non plus. Nous avons choisi de commencer par les points de vue les plus connus, au centre du parc, après quoi nous effectuerons une marche le long de la « Rim ». Grand soleil et chaleur, conditions optimales ! C’est parti pour la rando ! 🙂

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Après cette petite présentation, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps…

Premier point de vue : Mather Point, à quelques mètres seulement du parking. Et là, bim ! boum ! waouhhh ! Du grand spectacle ! Have a look !

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

C’est immense, c’est beau, c’est coloré, c’est majestueux, c’est… oui, bon, je me tais. On s’approche au plus près du vide pour saisir l’immensité de la chose. Le bord de la falaise est protégé par endroits par des garde-corps. Il y a beaucoup de monde, des touristes étrangers pour la plupart, mais les gens ont le réflexe de parler bas, comme pour ne pas déranger la quiétude des lieux… En tout cas, gros succès du selfie ici !^^

Nous suivons le chemin qui longe le bord, le Rim Trail. Il nous mène jusqu’à un second point de vue à 1 km de là, Yuvapai Point.

Un petit pique-nique ici, ça le fait !

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Encore une demi-heure de marche sur le Rim Trail pour arriver à la Hopi House. Nous assistons à un petit spectacle donné par des Hopi, des Amérindiens dont la réserve se trouve non loin du Grand Canyon. Leur musique et leurs danses rencontrent un certain succès auprès des spectateurs. Une petite boutique vend leur artisanat.

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Nous sommes maintenant au coeur de Grand Canyon Village, l’endroit où sont regroupés les hôtels et le Visitor Center. Car oui, c’est un véritable village, avec ses rues, ses épiceries, et même son école !

Nous allons continuer notre ballade par une route inaccessible aux voitures, Hermit’s Road. Elle aussi longe la Rim et offre de nombreux points de vue. Il nous faut emprunter une navette (attention, ne pas se tromper de couleur ! c’est la navette rouge). Par le système du « Hop in, hop off », nous descendrons et remonterons autant de fois que souhaité. Les chauffeurs à qui nous avons affaire ne sont pas de première jeunesse mais donnent toutes les explications nécessaires sur les sites à voir. Nous ferons ainsi cinq ou six points de vue, alternant marche au bord de la falaise et déplacements en navette.

Il fait chaud, mais la promenade est agréable, les panoramas superbes. Nous voyons la flore, les roches et les couleurs évoluer au fil de notre avancée, les ombres des nuages faisant ressortir par moments les anfractuosités. Le haut du canyon est étonnamment rectiligne par rapport aux crevasses qui strient les falaises. La profondeur est impressionnante, et le bord du canyon n’est pas souvent protégé. On a du mal à saisir les dimensions de ce paysage tellement c’est démesuré. Oui voilà, le mot c’est démesuré. Même les meilleures photos peinent à rendre justice aux perspectives.

(Oui je me sens l’âme lyrique.)

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Tout au bout de la route, à Hermit’s Rest, nous faisons une pause rafraîchissements.

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Puis la navette (rouge !) nous ramène à notre point de départ.

Il nous faut prendre ensuite une autre navette, orange cette fois, pour rallier l’autre extrêmité de la Rim, Yaki Point. Ce sera notre spot pour le coucher de soleil. Effectivement, ça vaut le coup d’oeil ! Comme dirait une petite fille que je connais bien, « C’est magnifique, toutes ces couleurs ! ».^^

J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre
J11 - Grand Canyon, d'un parc à l'autre

Il nous reste encore de la route pour rallier Tuba City (oui, c’est un vrai nom de ville), où nous dormons ce soir. Il se fait déjà tard, il fait nuit noire et il y a peu de monde sur cette route. Nous avons hâte d’arriver !

Bon, en réalité, nous ne sommes pas près de nous coucher…

Nous avons réservé notre nuit dans un Quality Inn depuis plusieurs mois. Lorsque nous pénétrons dans le hall de l’hôtel, nous sommes accueillis par un message de bienvenue en Navajo au-dessus de la porte et par une décoration typique amérindienne. Tout commençait bien !

Alors pour faire court, nous serons trimballés dans 4 chambres différentes et mettrons environ 1h à poser nos valises ! Entre les clés qui ne fonctionnent pas, les chambres pas faites, un personnel peu loquace et un service client qui ne répond pas au téléphone, notre patience est mise à rude épreuve… Circonstance aggravante : il est 23h30 et nous n’avons encore rien mangé ce soir !!!

Bref, tout se termine bien, et ce n’est qu’un petit accroc dans ce voyage qui roulait bien depuis le début.

Pas le courage de ressortir dîner à cette heure-ci… Un paquet de gâteaux et au lit !^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *