West USA : San Francisco, de Chinatown au Fisherman’s Wharf [1/25]

 

Pour cette première journée, ce sera rues en pente, soleil,

rues en pente, et jetées (et rues en pente).

Oh my god, on se réveille à San Francisco !!!

Le petit déjeuner de l’hôtel est top. Beaucoup de monde dans la salle (oh tiens, ça cause français), mais il y a du peanut butter, ça compense !^^

Récupérons un sèche-cheveux à la réception (oui, car je suis une ouf, je suis partie sans sèche-cheveux… rappelez-vous, 23 kg maxi hein) et faisons-nous une tête pour partir à l’assaut de la ville.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Nous partons à pied vers Chinatown. Les pentes des rues se font déjà bien sentir !

Nous entrons dans le quartier chinois par la Dragon’s Gate, puis nous flânons au hasard des rues, découvrant des temples, des boutiques de souvenirs (plus ou moins chinois…^^), des étals de fruits et légumes impressionnants. Le quartier est vivant, mais aussi très touristique.

Nous entrons dans l’échoppe où ont été inventés les fortune cookies, ces petits gâteaux à message. En effet, ils ne viennent pas du tout de Chine à l’origine, mais de San Francisco. Un mythe s’effondre ! Nous découvrons l’atelier modeste où oeuvrent trois personnes. Nous payons pour faire une petite photo.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's WharfJ1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

De Chinatown, nous apercevons la Transamerica Pyramid, dans le quartier d’affaires. Nous redescendons jusque là et nous arrêtons devant la Colombus Tower, qui nous offre un paysage quelque peu anachronique à côté de la tour très moderne. C’est dans la Colombus Tower que Francis Ford Coppola, originaire de la région, a installé naguère sa société de production.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Direction à présent la colline la plus haute de SF, Russian Hill. Nous passons dans des rues qui mettent à rude épreuve nos mollets ! C’est toujours un spectacle rigolo d’observer comment sont stationnées les voitures. Ici, on ne doit pas oublier de braquer ses roues vers le trottoir, sous peine de recevoir une amende ! Et ça se complique quand on sait qu’il faut les braquer dans un sens si on est garé en montée, et dans l’autre si on est garé en descente. Bonjour le casse-tête !

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Superbe panorama depuis les rues les plus hautes. Le ciel est bleu, il fait doux, conditions idéales ! On aperçoit même au loin l’île d’Alcatraz et le Bay Bridge.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Une de nos missions aujourd’hui est de débusquer « Barbary Lane », la rue où vivent les personnages des romans Les Chroniques de San Francisco. Grâce à notre fidèle allié Le Routard, nous savons qu’elle n’existe pas en réalité, mais a été inspirée par une ruelle en hauteur, Macondray Lane. Grâce à notre allié n°2, monsieur Cartoville, nous trouvons facilement Macondray Lane et grimpons les escaliers en bois pour nous faufiler dans cette petite rue paisible et où il doit faire bon habiter ! (à condition d’être riche, visiblement)

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Maintenant, c’est la descente ! Nous quittons Russian Hill en longeant les maisons et les immeubles colorés de Green Street.

Au bout de la rue, une place verdoyante, Washington Square. Il fait très beau, beaucoup de gens sont venus prendre du bon temps dans le parc au milieu de la place, face à la cathédrale.

Nous allons déjeuner chez Toni Napoletana, à l’angle de la place. Attention messieurs dames, c’est LE champion du monde de la pizza ! Victime de son succès, la pizzéria de Toni est remplie, et si nous voulons une table dehors, il faut patienter. Qu’à cela ne tienne ! En attendant notre table, direction la cathédrale juste en face pour une petite visite, puis la pelouse pour quelques minutes de repos au soleil.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Le bijou de Toni, c’est sa Marguerita, plusieurs fois primée au championnat du monde à Naples. Mais il n’en sort que 70 chaque jour des cuisines de Toni… Aurons-nous la chance d’y goûter ?? Ouiii !

Bon attention, c’est pas la révolution non plus, hein… Hyper simple et basique (mais avec des produits de qualité, ça se sent), elle ne va pas bouleverser notre vision de la pizza. Par contre, nous avons pris des antipasti et une autre pizza, plus fournie et plus goûtue, et là c’est le régal !

Nous aurons vu au total au moins quatre serveuses différentes, toutes plus souriantes et efficaces les unes que les autres. La première nous place. La seconde vient nous apporter un verre d’eau (aux Etats-Unis, on commence TOUJOURS par vous servir un verre d’eau) et le menu. Lorsque la troisième arrive, nous sommes un peu paniqués, on n’a pas du tout eu le temps de choisir (= de tout traduire !^^). Mais no worry, elle vient seulement se présenter à nous et nous saluer. On hallucine ! On aura même droit pendant le repas à des compliments vestimentaires (seriez-vous intéressées par un pourboire mesdemoiselles ?).

Bref, très bon repas, et nous sommes toujours aussi contents du service à l’américaine !

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

La pizza n’était peut-être pas une bonne stratégie, car il faut maintenant faire l’ascension de Filbert Street, réputée pour être la rue la plus pentue de SF (31% tout de même). Nous montons jusqu’à la Coit Tower, espèce de tour en forme de lance à incendie érigée sur Telegraph Hill. Elle fut construite sur les ordres de la riche Mme Coit (non, aucun rapport avec un homophone à tréma), qui vouait une admiration sans bornes aux pompiers.

De là haut, on surplombe la ville à nouveau. La tour se visite et offre un point de vue pour qui veut en faire l’ascension, mais ce sera sans nous. Nous ne souhaitons pas payer alors que la vue est déjà superbe au pied de la tour.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Nous redescendons la colline par l’autre versant, en empruntant les Filbert Steps. Ce sont des escaliers perdus dans la végétation, qui serpentent entre les maisons. Ca fleure bon les pins et la lavande.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Tout en bas, nous arrivons devant le siège de Levi Strauss. Eh oui, le fameux jean fut inventé ici !

Nous rejoignons ensuite les quais en suivant l’Embarcadero, grande artère qui dessert les « pier ».

Notre but est le Pier 39, où nous prenons un smoothie tout en flânant dans les échoppes de la jetée en bois. Le lieu est très touristique mais a son charme. Nous apercevons au loin Alcatraz, les goëlands et les phoques qui se prélassent au soleil.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's WharfJ1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

Nous poussons notre promenade jusqu’à Fisherman’s Wharf, puis Ghirardelli Square, du nom d’une célèbre chocolaterie établie ici. Et nous réussirons à en sortir sans avoir rien mangé ni acheté, si si !

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's WharfJ1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf
J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's WharfJ1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

La nuit tombe lentement, nous avions prévu de rentrer à l’hôtel en Cable Car, depuis le terminus. Mais voir la longueur de la file d’attente nous décourage ! Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée visiblement… Nous prendrons finalement le bus. Il n’est pas si difficile de s’orienter et nous rentrons sans encombre.

J1 - San Francisco, de Chinatown au Fisherman's Wharf

De retour à l’hôtel, nos pieds nous disent merci ! Et attention les coups de soleil !!! Le beau temps nous a joué des tours, et même s’il ne fait pas si chaud, apparemment le soleil tape fort…

Nous grignotons dans la chambre. Le Wifi est capricieux, le téléchargement des photos va s’avérer chaotique…

A demain !

2 réactions sur “ West USA : San Francisco, de Chinatown au Fisherman’s Wharf [1/25] ”

  1. Sab Flo léa Réponse

    on hallucine sur les voitures garées,la taille de la pizza. On admire le paysage et votre courage pr les pentes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *