Californie : Aller voir les surfers |11/15]

 

Profiter des plages de Californie et découvrir les côtes au Sud de Los Angeles : voilà ce que nous avions en tête en préparant ce voyage. Eh bien ce sera le programme de cette journée ! La transition entre San Diego et Los Angeles se fera en deux étapes en remontant la côte, d’abord jusqu’à Oceanside, puis le lendemain jusqu’à Santa Monica.

Hier, nous avions essayé de nous rendre dans le « Old Town San Diego », mais sans parvenir à nous garer. Nous réitérons l’essai ce matin.

Le quartier est petit et piéton, d’où l’obligation de trouver une place aux alentours. On tourne vite en rond dans de petites rues étroites sans pouvoir se garer. Comme hier, cela s’annonce galère. En plus, a priori, le parc n’ouvre ses portes qu’à dix heures… Ca, et les tarifs prohibitifs des parkings auront raison de notre motivation…

Sans regret, ce sera direction les plages !

En plus de Coronado Island, San Diego compte plusieurs plages.

La première de notre liste est Ocean Beach. Dès le parking, on sent qu’on est bien en Californie, paradis du surf ! Des planches de surf sont déchargées des pick-ups, des familles arrivent pieds nus et en combinaison, des têtes émergent des vans aménagés.

Sur la plage a lieu un cours de yoga. Soooo California ! Un surfer blond fait des prouesses dans les vagues. Un monsieur s’étend au soleil sur un rocher. Des couples font leur promenade dominicale. Et le lifeguard est déjà à son poste, surveillant tout ce petit monde, sa planche rouge et son buggy à portée de main.

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

Une digue de rochers sépare la plage en deux parties : à gauche, rien que de très habituel, à droite, des chiens ! Une plage dédiée aux chiens dis donc ! Ca batifole dans les vagues, ça court après les bâtons en bois, ça se jappe dessus. Le paradis du chien, quoi. Il fallait bien venir aux Etats-Unis pour voir ça !

Ce qui est sûr, c’est qu’on ne voit personne se baigner à cet endroit, pas fous les gens ! 😆

J11 - Aller voir les surfers

Et voilà soudain notre lifeguard qui attrape ses palmes, sa planche, et pose son short rouge sur son buggy ! Quoi, un requin ? une noyade ?? Va-t-il se jeter dans l’eau avec bravoure et secourir un enfant en danger ? J’entends déjà la musique de Baywatch qui démarre !

Il roule quelques mètres en buggy sur la plage et court (toujours avec ses palmes et sa planche à la main, véridique) vers un couple qui promène son chien. Oh mon Dieu, les délinquants, ils ont amené leur chien sur la mauvaise partie de la plage !!! Il leur fait donc signe de se diriger vers la partie réservée aux chiens.

Et le sauveteur de revenir garer son buggy au pied de sa guitoune, content de la mission accomplie. Voilà.

un drame est-il en train de se jouer ???

un drame est-il en train de se jouer ???

Un peu plus au nord, Mission Beach se situe au bout d’une petite rue commerçante animée. Nous nous promenons sur le front de mer, entre les vélos et les familles en balade.

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

A Pacific Beach, toujours des surfers, et un pier ! Le ponton en bois est carrément habité par des bungalows appartenant à un hôtel. Ce doit être chouette de loger là, au-dessus de l’eau, mais pas sûr que ce soit terrible de voir les touristes passer sous sa fenêtre toute la journée !

L’eau est turquoise mais a l’air d’être bien froide.

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

Nous faisons un détour par Urban Outfitters, un magasin tout près du pier, car il fallait justifier d’être passé par un magasin pour avoir le droit de stationner sur leur parking… Et y a plein de choses fort intéressantes là-dedans !

J11 - Aller voir les surfers

Le quartier dont on entend le plus parler lorsqu’on prépare un voyage à San Diego, c’est La Jolla (prononcer « La Hoya »). C’est une véritable petite station balnéaire dans la ville.

On est dimanche et il fait grand beau, donc il y a du monde, les rues sont animées.

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

Nous cherchons d’abord un endroit où manger. Nous portons notre choix sur le Burger Lounge, où tout est bio et où les serveuses sont très sympas.

c'est bio donc on a le droit

c’est bio donc on a le droit

Après quoi, nous descendons vers la plage la plus proche, La Jolla Cove. La côte est ici assez rocheuse. Une concentration de gens le long des balustrades (ainsi qu’une certaine odeur…) nous attirent… En contrebas, une petite bande de sable est recouverte de phoques qui se dorent la pilule ! On dirait bien qu’ils sont les résidents permanents de cette plage. Ici, on ne vient pas se baigner, non, on vient voir les phoques.

Les maîtres-nageurs sont plus là pour protéger les phoques des touristes un peu envahissants que pour surveiller la baignade.

une amitié est née !
une amitié est née !
une amitié est née !

une amitié est née !

Après cette visite incongrue et odorante, nous allons sur les hauteurs de San Diego, à Mount Soledad. On y a un point de vue à 360° sur la ville. Comme le ciel est dégagé, on peut voir très loin. Avec le bleu du ciel, le turquoise de l’eau et le vert de la végétation, le panorama est plutôt classe !

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

Un peu plus au Nord, la plage de La Jolla Shores (celle des vraies gens qui se baignent, pas des phoques). On est dimanche, certains sont venus en famille et ont déployé le barnum, les chaises de camping et font un barbecue dans les bacs prévus à cet effet dans le sable. Nous découvrons un nouveau type de poste de surveillance : après la traditionnelle cabane sur la plage, le poste suspendu !

un dimanche normal en Californie
un dimanche normal en Californie
un dimanche normal en Californie
un dimanche normal en Californie

un dimanche normal en Californie

Nous ne restons pas longtemps à La Jolla Shores, qui n’est pas la plus jolie plage selon nous. Nous quittons San Diego, passant le long du parc de Torrey Pines. Cette réserve naturelle en bord de mer offre pas mal de balades dans les dunes, sous les pins, mais l’entrée est payante dès le parking. Impossible donc de s’arrêter rapidement pour profiter de la vue sur la mer et prendre quelques photos…

Nous préférons donc continuer notre chemin, toujours en direction du Nord.

Nous arrivons à Encinitas, petite station balnéaire familiale. La plage s’appelle « Moonlight State Beach », tout un programme ! Elle est bien plus tranquille que celle de La Jolla. Nous nous posons sur la plage pour le goûter. Nous ne tremperons que les pieds, l’eau du Pacifique est quand même bien frisquette ! (et c’est un Breton qui le dit !^^)

le Breton n'est pas téméraire
le Breton n'est pas téméraire
le Breton n'est pas téméraire

le Breton n’est pas téméraire

En fin d’après-midi, nous reprenons la voiture pour finir notre trajet le long de la côte. Nous découvrons tout un chapelet de petites villes côtières, très résidentielles et moins touristiques que les plages de Los Angeles. L’ambiance y est très paisible, assez éloignée des clichés qu’on peut avoir de Santa Monica. Pas de skate park ici, pas de magasins de tee-shirts fantaisie, ni d’espace de musculation à ciel ouvert. La vie à la Californienne, tout simplement.

A Carlsbad par exemple, il faut s’orienter dans des quartiers pavillonnaires, dans des rues bordées de palmiers et de lauriers, puis emprunter un escalier entre les résidences pour atteindre la plage en contrebas. Avoir un appartement ici, les pieds dans l’eau, face au soleil couchant, on ne dirait pas non !!!

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

Dernière étape de la journée : Oceanside. C’est un peu plus grand et animé que les petites stations que nous venons de traverser, quoique… Ce n’est pas bien étendu non plus ! Encore beaucoup de quartiers résidentiels, avec des maisons à bardeaux de bois typiques. Nous nous sentons bien dans ce décor !

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

Nous nous dirigeons vers le pier (alors, on en est à combien de piers ??), d’où nous admirons le sunset. Des pêcheurs et des promeneurs, et un Ruby’s Diner tout au bout, voilà les bons ingrédients du ponton à l’américaine !

Voilà qui clôt cette journée plage ! Même si au final nous avons fait pas mal de kilomètres depuis ce matin, nous avons le sentiment d’avoir pris le temps de goûter au mode de vie californien.

J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers
J11 - Aller voir les surfers

Mais il commence à faire frais froid, direction l’hôtel pour se poser et enfiler un pull ! Petit motel ordinaire, un peu à l’écart du centre, mais chambre spacieuse et sympathique, comme toujours dans les chaînes de motels !

Et l’intérêt MAJEUR de celui-ci, c’est qu’il se trouve en face d’un Inn&Out, autrement dit un fast food que nous voulions tester depuis quelque temps ! (On devrait pouvoir faire une étude comparative des fast foods américains d’ici peu !)

Le concept est assez sobre, voire… dépouillé : déco vintage, 3 ou 4 choix de burgers seulement. Tout est bon, mais renseignements pris, nous apprenons que pour avoir plus de choix, il faut en fait demander des menus « secrets » non affichés !… C’est donc un peu un club secret d’entrer dans un Inn&Out !

J11 - Aller voir les surfers

Demain, la boucle sera bouclée : retour à Los Angeles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *