Californie : Sortir des sentiers battus à Los Angeles [13/15]

 

Le petit déjeuner de ce matin sera pris au Cora’s Coffee Shop juste à côté de notre motel. C’est un coffee shop tout ce qu’il y a de plus traditionnel, mais pour nous Français ça a une délicieuse petite saveur so US ! Leur confiture de tomates vertes est à tomber, d’ailleurs.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Notre journée sera consacrée à Los Angeles. Nous étions un peu restés sur notre faim lors de notre précédente visite en 2014. Nous en avions vu les lieux les plus touristiques, et les plages. C’est pourquoi nous voulions prendre un peu plus de temps dans cette mégapole, souvent décriée dans les guides de voyage. Alors oui c’est une ville immense, oui c’est le paradis de la voiture, oui la pollution, la pauvreté, blablabla. Comme toute grande ville en somme, y compris en Europe… Mais c’est aussi une ville pleine de contrastes, riche en architecture, reflet du melting-pot culturel californien. Ne jamais s’arrêter aux avis négatifs !

Nous partons donc en voiture vers Downtown LA, peu aimée des touristes. Nous trouvons un parking couvert public à 10$ la journée, tout proche du centre. Le quartier semble assez pauvre, les petites échoppes modestes succèdent aux bâtiments abandonnés ; nous croisons des sans abri, mais dans quelle grande ville n’y en a-t-il pas ? Beaucoup louent le charme de Paris ou le dynamisme de New York, mais soyons honnêtes, peu s’aventurent dans les quartiers les plus populaires…

Nous croisons beaucoup d’habitants d’origine hispanique, ils sont majoritaires d’ailleurs en Californie : plus de 50% des Californiens sont hispanos !

Et soudain, un bâtiment art déco ! Puis deux, puis trois ! Il faut savoir qu’il y a de quoi faire un véritable périple axé sur l’architecture ici. Monuments historiques, art déco, art contemporain, il y a de quoi faire !

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Le Bradbury Building par exemple : classé monument historique et datant de la fin du XIXème siècle, il est reconnaissable à sa façade de briques rouges. L’intérieur vaut carrément le détour : une verrière éclaire un hall central tout en briquettes, marbre et bois, entouré d’escaliers ornés de fer forgé. C’est depuis longtemps un immeuble de bureaux, mais il se visite chaque jour sur réservation. On l’aperçoit dans de nombreux films comme Blade Runner, The Artist, 500 jours ensemble, L’Arme fatale 4.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

En face, le Grand Central Market vaut bien une petite visite aussi.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Nous avons beaucoup aimé le film 500 jours ensemble, de Mark Webb, qui a largement inspiré notre visite de ce matin… En effet, dans ce film, le héros est passionné par l’architecture des bâtiments de downtown LA. Il passe aussi du temps dans un parc sur Olive Street, où circulait un petit funiculaire, le Angel’s Flight, malheureusement désormais fermé. Il n’a été remis en service que pour le tournage du film LaLaLand. Voir l’ancienne cabine au milieu des buildings est assez inattendu ! Le parc attenant, Angels Knoll Park, où Joseph Gordon-Levitt emmène Zooey Deschanel dans 500 jours ensemble, est fermé lui aussi, quel dommage ! Car on a de ce parc une belle vue sur la skyline.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Le quartier d’affaires est paradoxalement assez calme, même à l’heure de midi. Une agréable animation règle dans Grand Park à l’heure où les employés des bureaux vont se chercher un repas. On peut y déjeuner avec vue sur le City Hall.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Non loin de là, l’architecture se fait plus moderne avec le Walt Disney Concert Hall et le tout récent The Broad, musée d’art contemporain.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Plus bas, nous voici devant la cathédrale Notre Dame des Anges. On la voit de loin, et elle a de quoi surprendre ! Oubliez toutes vos représentations de cathédrales gothiques : celle-ci est résolument moderne. Reconstruite sur les ruines d’une ancienne cathédrale détruite par un tremblement de terre, elle a ouvert ses portes en 2002.

Elle fait partie d’un vaste complexe, derrière un mur d’enceinte supportant des cloches. Sur le parvis central, un agent de sécurité nous interpelle : il veut vérifier nos sacs (enfin, d’après ce que nous avons compris, car il s’exprime avec un très fort accent !). Nous sommes un peu surpris, car il n’y a pas de « security check » à l’entrée, et nous sommes les seuls à être fouillés ! Même si nous ne sommes pas du tout contre l’idée d’être contrôlés dans des lieux très fréquentés, nous avons un peu l’impression que le monsieur se méfie de nous… Il n’est pas très conciliant et il insiste pour examiner toutes les poches du sac à dos de Thomas en parlant sur un ton assez désagréable… Il faut tout vider par terre, au milieu des gens qui vont et viennent.

Bon, ben ça ne nous donne pas du tout envie de prolonger la visite ! Passablement énervés, nous ressortons sans même mettre un pied à l’intérieur de la cathédrale. Heureusement, ce genre de rencontre sera pratiquement la seule de notre voyage !

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

L’heure tourne, nous abrégeons notre tour de Downtown. Au lieu de continuer vers la gare et le vieux quartier de Olvera Street, nous retournons vers la mairie.

Nous voulons monter au 27ème étage du City Hall, pour admirer la vue sur tout le centre de Los Angeles. Cette fois le contrôle de sécurité dans le hall se passe avec le sourire et sans accroc !^^ Nous recevons un badge « Visitor » et sommes dirigés vers les ascenseurs.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

La terrasse d’observation fait tout le tour du bâtiment. Malgré la grisaille, la vue est chouette de là-haut. Et en plus, c’est gratuit !

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

En sortant du City Hall, nous passons devant le fameux LAPD : Los Angeles Police Department. Il y a plein de voitures de police, les mêmes que dans les films !!! Mais une question nous taraude : pourquoi ne portent-elles pas l’écusson du LAPD comme dans les films justement ??

Eh bien, croyez-le ou pas, mais nous allons poser la question directement à un policier ! Il y en a un qui attend à côté de nous à un feu. Nous ne sommes pas méga à l’aise, hein, faut avouer, et d’ailleurs je ne suis pas sûre que nous aurions osé faire la même chose en France… Mais nous voilà à taper la discute avec un policier du LAPD !!! Croyant que nous l’interrogeons sur sa carte (ahah, il comprend « card » au lieu de « car »… va peut-être falloir revoir notre accent !^^), il nous la sort et nous la montre avec un naturel déconcertant. Quand finalement il comprend notre question, il nous répond que tout le monde reconnaît les voitures de police de Los Angeles, pas la peine de mettre l’écusson dessus. Tout sourire, il nous demande d’où nous venons, où nous logeons, nous parle de ses origines arméniennes et londoniennes. Nous discutons un peu des sans-abri. Nous comprenons à demi mot que s’il y en a autant dans les rues, c’est parce que le système de santé américain ne prend pas en charge les gens malades et fragiles. En tout cas, jamais nous ne serons embêtés ou sollicités par des SDF, nous ne nous sentons pas du tout en insécurité.

Cette rencontre, si brève soit-elle, compense largement la petite déconvenue avec l’agent de sécurité devant la cathédrale. Voilà, c’est ça, la sympathie à l’américaine !

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Nous allons déjeuner dans un Sbarro, tout près du parking où nous avons laissé la voiture. De nouveau, nous croisons des policiers. Ils viennent en tenue, arme à la ceinture. Et nous nous faisons la réflexion que jamais en France nous n’avons croisé de policier en uniforme au fast-food !

photo prise complètement en lousdé
photo prise complètement en lousdé

photo prise complètement en lousdé

Nous finissons notre visite du centre de Los Angeles en voiture. Nous jetons un oeil au Staples Center, une grande salle omnisports, qui accueille les matchs de basket des Lakers et des Clippers. Le complexe est immense, et pourtant pas un chat dans les rues alentour !

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Changement radical de décor dans le quartier des maisons victoriennes. Tout près de Downtown, ces petites rues sont pourtant très calmes et ont du charme. Nous repassons devant les maisons de Charmed et de Fast and Furious, comme il y a deux ans.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Nous nous arrêtons ensuite à Echo Park pour une petite balade au vert, avec vue sur la skyline. Le parc est très joli, surtout sous ce beau ciel bleu !

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Notre visite redevient plus « traditionnelle » touristiquement parlant, elle nous amène maintenant vers Hollywood Boulevard. Ouiiii c’est le « truc à touristes » et nous l’avons déjà fait, mais quand on aime… C’est l’occasion de faire quelques achats au Hard Rock Café, de chercher l’étoile de Paul Walker sur le Walk of Fame, de voir le tapis rouge déroulé pour l’avant-première du film Nice Guys (pas vu Ryan Gosling, damn it !), de croiser Spiderman et les Minions, et d’acheter quelques souvenirs kitschounets à souhait.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Pour rester dans le thème « on refait les trucs de touristes », nous allons maintenant vers Beverly Hills. En passant sur Sunset Boulevard, nous apercevons le Château Marmont.

City Hall, Berverly Hills Sign, Rodeo Drive, gens riches et belles voitures : voilà la carte postale de Beverly Hills.

Pretty woman, walkin' down the street...
Pretty woman, walkin' down the street...Pretty woman, walkin' down the street...
Pretty woman, walkin' down the street...Pretty woman, walkin' down the street...
Pretty woman, walkin' down the street...Pretty woman, walkin' down the street...

Pretty woman, walkin’ down the street…

La nuit tombe, les décorations s’allument dans les rues, les gens entrent dans les restaurants. La vie doit être sympa ici !

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Nous terminons la journée par le musée du LACMA (Los Angeles County Museum of Art). Pas pour le visiter, non, mais juste pour y voir deux ou trois curiosités.

Vous avez remarqué le nombre de musées que nous voyons sans jamais y mettre le pied ? 😁 Bouhhh les incultes… Pourtant nous assumons nos choix. Nous ne visitons pas de musées en effet pendant nos voyages : par manque d’envie certes, mais surtout par manque de temps. Nous préférons visiter une ville en flânant dans ses rues et en explorant ce qui en fait la particularité, plutôt que de consacrer plusieurs heures aux salles des musées. Nous ne nous voyons pas dire hypocritement « J’ai fait le Moma à New York (/le LACMA/le Broad/compléter avec la mention nécessaire) », alors que nous y aurions passé une demi-heure vite fait !

Mais revenons à nos moutons : devant le LACMA se trouve d’abord un morceau du mur de Berlin. Bizarre de venir jusqu’en Californie pour voir un truc allemand, me direz-vous. Pas faux ! Mais ça aurait été bête de louper ça. Un morceau de l’histoire américano-européenne.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Et puis l’emblème du LACMA, ce sont ces fameux réverbères regroupés devant le musée. C’est LE spot des selfies et des photos de mariage. Pour la petite histoire, c’est un artiste qui a récupéré des réverbères de la ville et des alentours pour constituer un genre de temple antique à la sauce urbaine de notre époque. Nous avons vu et revu des photos de ce lieu, et pourtant nous le redécouvrons en nous promenant dedans, nous en comprenons le sens.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles
J13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

Ce sera la dernière étape de notre visite de Los Angeles. En ayant mixé de grands classiques et la découverte de petits joyaux méconnus, nous avons l’impression de mieux appréhender cette ville immense.

Nous faisons un crochet par un Whole Foods avant de rentrer au motel. Mission repas et emplettes diverses dans cette grande enseigne bio à tendance bobo, qui correspond tout à fait au style healthy californien. On y trouve notamment – en vrac – une foule de fruits et légumes (ce qui est assez rare dans la grande distribution aux Etats-Unis pour être souligné), un large choix de bières (non mais de la Chouffe en Californie, quoi !), des cosmétiques bio, ou encore un immeeeeense buffet traiteur. Nous nous composons donc notre dîner dans des barquettes à réchauffer au micro-ondes.

J13 - Sortir des sentiers battus à Los AngelesJ13 - Sortir des sentiers battus à Los Angeles

C’est ainsi que s’achève la journée, dans la cuisine de notre chambre au motel, autour de notre repas en barquettes. Nous sommes bien contents d’avoir vu autant de choses variées.

Demain, playa !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *