Californie : Faire les stars à Hollywood [7/15]

 

Petit matin gris… Nous n’aurons pas le temps (le courage ?) de profiter de la piscine de l’hôtel ce matin, direction la salle de petit déjeuner avant de prendre la route.

Quelques retraités sont déjà attablés. Ils discutent et vous adressent volontiers un sourire. Ca et quelques gaufres, ça met de bonne humeur pour la journée !

Allez, en route ! Nous ne rentrerons pas à proprement parler dans Los Angeles aujourd’hui, notre but est de longer la ville d’ouest en est, afin de rallier Palm Springs dans la soirée.

Direction les collines de Hollywood ce matin ! Nous allons emprunter la fameuse Mulholland Drive. Il s’agit d’une route pittoresque, qui suit le relief des Santa Monica Mountains et des Hollywood Hills, les chaînes montagneuses qui s’étendent au Nord de Los Angeles. Elle serpente entre les collines, tantôt dans la forêt, tantôt entre les quartiers résidentiels. Et bien sûr, c’est le cadre du film de David Lynch, ça ne vous aura pas échappé.

J7 - Faire les stars à Hollywood

Plusieurs arrêts sont aménagés tout au long de cette route de 38 kilomètres. Nous profiterons ainsi d’un panorama sur la ville (enfin, si le brouillard veut bien se lever, merci).

Les premiers points de vue donnent côté nord, sur la vallée de San Fernando, débouchant parfois sur de petits chemins perdus dans la végétation. C’est en effet un lieu apprécié pour les randonnées, certains citadins viennent se promener par ici le week-end.

Nous voyons par exemple ici Burbank, au Nord des collines et de Los Angeles. Et en zoomant, nous apercevons le parc Universal Studios, avec notamment la toute récente reconstitution du château de Poudlard !

D’ailleurs, la construction de cette aire a été financée par les studios Universal, et figure dans le circuit des « bus tours » pour touristes.

J7 - Faire les stars à Hollywood
J7 - Faire les stars à Hollywood

De point de vue en point de vue, le brouillard reste tenace. Mais nous sommes en semaine, la route est peu fréquentée, la balade en voiture est agréable.

L’arrêt le plus à l’Est, Hollywood Bowl Overlook, est sans conteste le plus intéressant. On surplombe Los Angeles et sa célèbre scène à ciel ouvert, le Hollywood Bowl. Mais siiii, le truc au second plan, en forme de tête de raquette. Il s’agit en fait d’un amphithéâtre naturel, aménagé dans les années 1920 en lieu culturel. Il est désormais le lieu de résidence de l’orchestre philharmonique de Los Angeles, mais accueille toutes sortes de concerts (les Doors, les Jackson Five ou encore Bob Dylan s’y sont produits).

J7 - Faire les stars à Hollywood

Cet endroit, nous l’avons découvert grâce à la vidéo d’un concert du groupe Mumford and Sons, dans laquelle on se rend bien compte du potentiel du lieu.

enjoy the music !

Toujours depuis cette aire, sur notre gauche, on voit distinctement le panneau Hollywood. Alors là, les touristes présents autour de nous ne lésinent pas sur les selfies !!

J7 - Faire les stars à Hollywood

Les cars de touristes et les Mustang de location commencent à affluer, c’est l’heure de pointe sur le parking. Ca va être difficile d’extirper notre voiture de sa place… Mais c’était sans compter sur la gentillesse d’un groupe de touristes russes, qui font la circulation et nous guident pour sortir de là sans encombre. La solidarité entre locataires de Mustang cabrio, sans doute !^^

le gang des Mustang

le gang des Mustang

Le plan est ensuite de nous rapprocher du Hollywood Sign. Mais la vue sur le Hollywood Bowl nous a donné envie d’aller y voir de plus près… De là-haut, on a pu voir que les lieux avaient l’air ouverts, il y a clairement moyen d’accéder au moins aux abords de la scène. Allez, on tente !

Nous empruntons la route qui descend vers la ville. Le Hollywood Bowl est très bien indiqué. Nous ne faisons franchement pas les fiers en arrivant sur le parking, mais personne ne nous demande rien… La voiture garée, nous nous approchons de l’entrée. Des gens vont et viennent, la billetterie est ouverte, des employés s’affairent. Un peu timides, nous allons demander à un employé s’il est permis d’entrer dans la « salle » de concert, « juste pour voir ». « Sure, no problem ! » Ah, c’était si facile que ça ?!? Pas même un petite contrôle de sécurité ou un badge de visiteur ??

Et nous voilà à déambuler dans les allées ! La scène, surmontée d’une énorme coque, a l’air toute petite vue des gradins. Dans les rangées du bas, les places sont en réalité des chaises pliantes en tissu regroupées dans des box, et accompagnées de petites tables pour pique-niquer tranquillou pendant le concert.

Des roadies s’affairent sur la scène, certainement pour préparer le prochain concert.

Une visite imprévue, mais bien sympa ! Et en bonus, le soleil qui s’est décidé à se montrer !

J7 - Faire les stars à Hollywood
J7 - Faire les stars à Hollywood

Cette fois, nous nous dirigeons vers le Lake Hollywood Park, au pied du Hollywood Sign. Ce petit parc se trouve sur le flanc d’une colline, en dessous des fameuses lettres. Il est surtout fréquenté par des gens du quartier venus promener leur chien, mais les touristes ne sont pas en reste. Tu penses, c’est le spot rêvé pour faire sa star hollywoodienne et crâner avec son selfie !

J7 - Faire les stars à HollywoodJ7 - Faire les stars à Hollywood
J7 - Faire les stars à Hollywood
J7 - Faire les stars à HollywoodJ7 - Faire les stars à Hollywood

Après notre pique-nique dans le parc, nous nous promenons en voiture dans le quartier. C’est une zone résidentielle et les habitants tiennent à leur quiétude. Du coup, certaines rues sont privatisées et tous les accès possibles aux fameuses lettres du Hollywood Sign sont barrés. Il y a toutefois des chemins de randonnée qui partent vers le haut de la colline, on ne peut y accéder qu’à pied. Mais comme dans toute la Californie, il fait très sec et le risque d’incendie est élevé.

J7 - Faire les stars à Hollywood

Un peu plus bas, nous nous arrêtons à nouveau sur Beachwood Drive, pile dans l’axe du Hollywood Sign. Les automobilistes doivent éviter les touristes téméraires qui s’aventurent sur la chaussée pour prendre des photos !

J7 - Faire les stars à Hollywood
J7 - Faire les stars à Hollywood

La prochaine étape tentera de réparer un gros fail de notre précédent voyage : le cimetière de Forest Lawn, le cimetière des stars. (Petite session de rattrapage ici pour ceux que cela intéresse.)

Souvenez-vous, en 2014 nous avions cherché – en vain – la tombe de Paul Walker, mystérieusement absente. Et pour cause, il existe à Los Angeles deux cimetières portant le même nom (Forest Lawn étant en réalité une « marque » possédant plusieurs cimetières dans la région). Vexés, nous avions juré solennellement de réparer cette erreur…

Cette fois, pas d’erreur possible ! L’adresse est la bonne, le GPS ne se trompe pas. Et même si le cimetière ressemble à s’y méprendre à celui que nous avions visité il y a deux ans, tout correspond bien cette fois aux renseignements que nous avions pris avant notre départ. Héhé, on ne nous la fait pas, à nous ! (vengeance !!!)

Nous trouvons sans difficulté les tombes de Buster Keaton, Laurel, Paul Walker, ou encore de Brittany Murphy. Les tombes sont sobres, pas de fleurissement extravagant. Les lieux sont paisibles, propices au recueillement, et ressemblent davantage à un parc qu’à un cimetière tel que nous en avons l’image en France.

J7 - Faire les stars à Hollywood
J7 - Faire les stars à Hollywood

Ainsi se termine notre passage express à Los Angeles. Pour l’instant ! Car nous nous y attarderons bien sûr plus longtemps à la fin de notre périple.

Plein Est maintenant, pour rallier Palm Springs.

Mais à mi-chemin, nous avons prévu une halte aux outlets d’Ontario Mills. Un voyage aux Etats-Unis sans shopping, vous n’y songez tout de même pas… Première étape : prendre des forces avec un petit smoothie chez Jamba Juice ; puis répartition des équipes par centre d’intérêt.

Je vous épargnerai la liste des magasins dévalisés (il y a certaines choses qu’il vaut mieux passer sous silence). Mais autant vous dire que pour nous pauvres Français, il y a des aubaines qui ne se loupent pas ! (Aucun portemonnaie n’a été maltraité durant cette session. Quoique.)

J7 - Faire les stars à Hollywood

Fin de journée. Il est plus de 21h. Dîner rapide dans la galerie, chez Sbarro, avant de reprendre la route.

J7 - Faire les stars à Hollywood

Il nous reste environ une heure de route. Nous quittons la mégalopole de Los Angeles pour arriver dans des plaines désertiques, balayées par le vent. Les derniers kilomètres, dans la nuit noire et le vent, sont plutôt longs…

A notre arrivée dans Palm Springs, les rues sont presque vides. Carrément fatigués, nous récupérons les clés de notre chambre au motel, pressés d’aller nous effondrer dans le lit !

Demain, pour changer de la ville et de la côte pacifique, ce sera désert !

J7 - Faire les stars à Hollywood

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *