Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

Parmi toutes les merveilles qu’offre la Nouvelle-Zélande, il faut citer les sources géothermiques autour de la ville de Rotorua, dues à l’activité volcanique de la région. Comme celles qu’on peut trouver en Islande ou dans le parc national de Yellowstone aux USA, c’est impressionnant de voir ça de ses propres yeux, même s’il faut faire abstraction de l’odeur de souffre (= aka d’oeuf pourri 😆) qui va avec !

Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

Au départ de Rotorua, plusieurs parcs géothermiques se visitent. Nous choisissons celui de Wai-O-Tapu, au Sud de Rotorua, notamment parce que s’y trouve un geyser dont on peut voir l’éruption chaque jour à heure fixe.

C’est d’ailleurs ce geyser, Lady Knox, que nous allons voir pour débuter notre visite du parc. L’éruption est prévue pour 10h15, les visiteurs s’installent sur les bancs d’un amphithéâtre aménagé devant une cheminée blanche.

Et voilà un ranger qui arrive pour présenter l’histoire de ce geyser, agrémentant son propos de petites touches d’humour. C’est en réalité le ranger qui va déclencher l’éruption (oui, parce qu’en fait Lady Knox ne doit pas avoir de montre). L’éruption n’étant pas spontanée, un ranger vient chaque jour verser un mélange d’eau et de savon sur la cheminée. Tout le monde a dégaîné appareils photos et caméras ; on est tous au taquet !

toute référence à un fameux boucher turc qui fit le buzz en 2017 n'est pas fortuite
toute référence à un fameux boucher turc qui fit le buzz en 2017 n'est pas fortuite

toute référence à un fameux boucher turc qui fit le buzz en 2017 n’est pas fortuite

Mais ce matin, Lady Knox doit être mal lunée, elle daigne à peine nous faire quelques misérables bulles… Le pauvre ranger essaie de meubler pendant l’attente, sans se départir de son humour. Mais les minutes passent, et rien ne se passe, justement. Oh ben flûte, remboursez !!!

Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

Plates excuses, seconde tentative avec une nouvelle dose de savon, attente gênée et petit rire nerveux… Ça gargouille pas mal là-dedans, on entend un petit grondement sous terre. Et Lady Knox se réveille enfin, ouf !!! Soupir de soulagement général (enfin surtout de la part du ranger, qui s’attendait sans doute à recevoir des tomates).

Le jet peut monter jusqu’à une vingtaine de mètres de hauteur et durer plusieurs dizaines de minutes. Et si on s’approche trop près, on prend une petite rafale d’eau savonneuse dans la figure !^^

Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

Pour le reste du parc de Wai-O-Tapu, la visite est libre. Il suffit de s’acquitter du ticket d’entrée, et on peut ensuite se balader à son gré, selon trois circuits aménagés.

L’odeur de souffre est tout de suite très prégnante, faut pas être sensible du naseau ! Le chemin est bien balisé, car le sol et les sources d’eau atteignent des températures mortelles. Mares de boue, eaux bouillonnantes aux couleurs surréalistes, fumerolles et vapeurs malodorantes… on se croirait presque sur une autre planète !

Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

Et la principale attraction du parc, le point fort de la visite, c’est la Champagne Pool, en référence aux bulles qui remontent à sa surface. C’est un bassin très profond et large, dont les eaux vertes témoignent de la présence d’arsenic. Les dégradés de couleurs sont très photogéniques, tranchant avec le sol blanc tout autour. Malgré la fraîcheur de l’air, on peut sentir les émanations de chaleur nous parvenir de ses eaux à 75°C.

Autant c’est très beau à voir, autant on garde bien ses distances, parce qu’on n’a pas très envie de tomber accidentellement là-dedans !

Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

Cette visite nous en aura mis plein les yeux (et le nez ! 😆).

En marge des différents parcs géothermiques présents dans la région, à Rotorua-même, on peut aussi profiter d’autres joyaux créés par l’activité volcanique : le lac d’abord, mais aussi le centre thermal du Polynesian Spa pour prendre du bon temps.

Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

Plus au Sud, à Taupo, on peut visiter d’autres parcs géothermiques (Craters of the Moon par exemple). Et là aussi on peut trouver un immense lac, le plus grand du pays, créé par une éruption volcanique.

Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques
Nouvelle-Zélande : les sources géothermiques

En somme, la traversée de l’île du Nord de Nouvelle-Zélande gagne beaucoup d’intérêt avec cette région atypique et très dépaysante. Pour nous qui n’avons jamais vu Yellowstone par exemple, ce fut une belle découverte. Une étape incontournable de notre roadtrip !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *