Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Bon on l’a déjà dit, mais la Nouvelle-Zélande foisonne de paysages plus fous les uns que les autres. Au premier rang desquels les chaînes montagneuses.

Car oui, il y a pas mal de relief en Nouvelle-Zélande. Et cela va de pair avec rando, neige, chutes d’eau et même glaciers !

Petite traversée du pays, d’une montagne à une autre !

  • Les montagnes de l’île du Nord

En plein milieu de l’île du Nord, nous avons choisi de nous arrêter dans le parc national du Tongariro. C’est en réalité une chaîne de volcans : le Ruapehu, qui culmine à 2797 mètres d’altitude, le Ngauruhoe et le Tongariro (oui il faut un peu d’entraînement pour prononcer tout ça). Tout autour de leurs cratères respectifs, des lacs aux couleurs émeraudes, des chutes et des glaciers. Et surtout, afin de mieux admirer la beauté de ces paysages, on peut effectuer le Tongariro Alpine Crossing, randonnée qui traverse tout le massif.

En raison des chutes de neige récentes (ou de notre niveau sportif misérable peut-être ??), nous ne nous lancerons pas dans cette marche qui prend la journée, mais sachez qu’il s’agit d’une des randos les plus cotées au monde (et ce n’est pas Vincent qui nous contredira 😉).

Nous abordons le parc par le Nord, en venant de Taupo. Et au loin déjà, on devine la majesté de ces sommets.

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

 

 

Le soir, nous dormons au camping de Whakapapa Village, où les températures passent en-dessous de zéro, ce qui nous promet une nuit bien frisquette ! Il a neigé sur les sommets les jours précédents. Une famille de Français rencontrée au camping nous apprend même qu’ils doivent partir avec un guide et du matériel pour effectuer le Tongariro Alpine Crossing. Si nous avions encore un doute, cela nous confirme que ce n’est pas pour nous !

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciersNouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

 

Par contre, le lendemain, sous un beau soleil, nous ne nous contentons pas de regarder les volcans de loin. Nous partons pour une petite rando qui est plus dans nos cordes, la Ridge Track, laquelle nous offre de superbes points de vue sur les trois volcans. Ça grimpe mais c’est beauuuu !

Un peu plus bas, nous partons pour les Tawhei Falls, de petites chutes qui se découvrent au terme d’une courte marche d’un quart d’heure. L’eau est limpide mais extrêmement froide !

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Pour quitter le parc national du Tongariro, nous empruntons la route qui contourne le massif par l’Est, la Desert Road. Pas la plus rapide, mais la plus photogénique. Cela nous donne un joli panorama des volcans. L’effet « whaou » est toujours là !

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
  • Les glaciers

Sur le versant Ouest de l’île du Sud, notre route passe par les glaciers Franz Josef et Fox. Ils ont la particularité d’être visibles pratiquement au niveau de la mer. Et nul besoin d’être un alpiniste chevronné pour s’en approcher ! De nombreux chemins de rando faciles permettent d’avoir de beaux points de vue.

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Pas de piolet pour nous, donc. Notre première marche, la Franz Josef Glacier Valley Walk, passe par la forêt humide. Un peu déconcertant et éloigné de la vision que nous avons habituellement d’un paysage de montagne ! Puis le paysage devient de plus en plus minéral, rocailleux. Sur les flancs de la montagne dévalent quelques cascades. Et le glacier se dévoile face à nous, au bout du sentier. Auparavant, la glace descendait jusqu’au lit de la rivière. Malheureusement, ici comme ailleurs dans le monde, les glaciers sont menacés par le réchauffement climatique et rétrécissent à vue d’œil.

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciersNouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciersNouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Non loin de là, nous nous approchons du Fox Glacier, moins impressionnant, mais tout aussi accessible. La River Walk Lookout Track, une courte balade, elle aussi commence dans la rainforest.

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Pour compléter notre journée, nous terminons par le lac Matheson, star incontestée des photos Instagram ! 😁 Il faut dire que ses eaux plates reflètent parfaitement les sommets enneigés. En fin de journée, dans la lumière qui décline et le silence environnant, c’est le lieu de quiétude absolu. Les quelques marcheurs que nous croisons respectent cette atmosphère, tout le monde parle à voix basse !

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
  • Les fjords

Non ce n’est pas la Norvège, mais pas loin ! Toujours sur la côte Ouest, à environ deux heures de Queenstown se trouve le Fjordland National Park, autre passage obligé en matière de paysages « whaou » ! Le plus connu des fjords est le Milford Sound, véritable petit joyau.

La route depuis la ville la plus proche, Te Anau, traverse les paysages montagneux, avant de déboucher sur le fjord. Quelques beaux points de vue au bord de la route nous font entrer dans la magie des lieux.

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Tout au bout de la route (du monde ??), voici Milford Sound. Dès que nous sortons du van, un paysage grandiose s’impose à nous. Pfiouuuuu, quelle beauté !

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Nous embarquons sur le « Mariner » pour une petite croisière de deux heures dans le fjord.

Les falaises, couvertes d’une végétation qui semble pousser en dépit de la gravité, tombent à pic dans l’eau. Les sommets autour de nous se succèdent comme autant de rideaux qui tombent dans les eaux froides et calmes du fjord. Sous un beau soleil, la croisière est vraiment magnifique et permet de profiter du calme du fjord. C’est un de ces paysages qui vous donnent l’impression d’être transporté en dehors du temps.

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Le bateau vogue tranquillement jusqu’à la mer de Tasmanie où débouche le fjord. Le vent se lève. Puis c’est déjà le retour, entre une cascade et un éperon rocheux, en passant par un repaire de phoques. On aimerait que ça ne finisse pas !

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Il faut avouer que, complètement envoûtés par ces paysages, nous avons du mal à partir… Après avoir mis pied à terre, nous traînons encore un peu sur le quai pour faire durer le plaisir…

Nous comprenons pourquoi le Milford Sound est un « must-see » dans le pays !

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers
  • Les montagnes de l’île du Sud

La Nouvelle-Zélande elle aussi a ses Alpes. L’île du Sud en effet est traversée par une chaîne de montagnes appelées ici les « Alpes du Sud », où on peut randonner et même skier.

Le sommet le plus connu est le Mont Cook, ou Aoraki. Il se trouve dans le parc national du même nom, pratiquement à la même latitude que les glaciers Franz Josef et Fox que nous avons vus précédemment sur la côte Ouest, et pourtant en venant des glaciers on ne peut pas franchir le massif d’Ouest en Est, il faut le contourner par le Nord ou par le Sud.

Nouvelle-Zélande : des montagnes, des lacs et des glaciers

Encore un endroit plein de majesté ! Nous arrivons par le Sud Est, en venant de Dunedin. La route s’élève en altitude sans que nous en ayons vraiment conscience.

Le sommet du Aoraki lui-même culmine à 3724 mètres d’altitude. Ici les couleurs sont franches et pures. On se sent minuscule face à la grandeur qui nous environne. La végétation sur le flanc des montagnes tranche avec la sécheresse des bords de route.

Nous montons jusqu’au village et à son Visitor Center. Nous sommes en plein cœur des montagnes. Notre passage ici est rapide, oh la la, la frustration de ne pas pouvoir rester plus longtemps pour crapahuter un peu dans le coin !

Mister Aoraki
Mister Aoraki
Mister Aoraki
Mister Aoraki
Mister Aoraki
Mister Aoraki

Mister Aoraki

Et que dire des lacs Pukaki et Tekapo en contrebas du parc national du Mont Cook ? Deux petits joyaux posés là, au pied des montagnes. Non mais la beauté de cette région, c’est assez dingue !

Le lac Pukaki est connu pour ses eaux turquoise assez improbables. Nous déjeunons au soleil, posés au-dessus du lac. Pour l’occasion, nous avons acheté du saumon aoraki local en sashimi ! Probablement un de nos meilleurs pique-nique EVER !!!

Moniseur Météo vous montre le sommet du Mont Cook.
Moniseur Météo vous montre le sommet du Mont Cook.
Moniseur Météo vous montre le sommet du Mont Cook.
Moniseur Météo vous montre le sommet du Mont Cook.
Moniseur Météo vous montre le sommet du Mont Cook.
Moniseur Météo vous montre le sommet du Mont Cook.

Monsieur Météo vous montre le sommet du Mont Cook.

Quant au lac Tekapo, au printemps il est bordé de milliers de lupins. Pour nous ce n’est donc pas la bonne saison, mais grâce à sa petite chapelle l’endroit est très photogénique. Bon, il ne faut pas avoir peur de la foule par contre, car ici encore c’est un spot hautement instragramable ! 😁

Remarquez comme on a l'impression d'être seuls au monde...^^ (aucun humain n'a été éliminé ni photoshopé sur ces images)
Remarquez comme on a l'impression d'être seuls au monde...^^ (aucun humain n'a été éliminé ni photoshopé sur ces images)
Remarquez comme on a l'impression d'être seuls au monde...^^ (aucun humain n'a été éliminé ni photoshopé sur ces images)
Remarquez comme on a l'impression d'être seuls au monde...^^ (aucun humain n'a été éliminé ni photoshopé sur ces images)
Remarquez comme on a l'impression d'être seuls au monde...^^ (aucun humain n'a été éliminé ni photoshopé sur ces images)

Remarquez comme on a l’impression d’être seuls au monde…^^ (aucun humain n’a été éliminé ni photoshopé sur ces images)

Ahhhh il y aurait encore beaucoup à dire sur les beautés que recèle la Nouvelle-Zélande !… Mais nous voilà déjà repus de nature et d’immensité.

La suite dans un prochain épisode ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *