Nouvelle-Zélande : à la découverte d’Auckland !

 

Auckland, un million et demi d’habitants, soit un quart de toute la population néo-zélandaise !!!

C’est le point de départ de notre roadtrip en Nouvelle-Zélande.

Située sur l’île du Nord, ce n’est pas la capitale, et pourtant c’est bien la plus grande ville du pays. Elle s’est bâtie sur d’anciens volcans, entourée d’eau.

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Nous avons prévu d’y passer une journée au début de notre périple néo-zélandais. Autant dire tout de suite que deux ou trois jours de plus n’auraient pas été de trop ! Mais à notre arrivée, nous n’avions pas encore de van, donc nous nous sommes concentrés sur tout ce qui était faisable à pied, ou sans perdre trop de temps dans les transports en commun.

premier réveil à Auckland

premier réveil à Auckland

Pour notre première journée néo-zélandaise, nous avons droit à un grand soleil ! Nous prenons le bus en face de notre motel, direction le centre-ville.

Même si le ticket de bus n’est pas donné, il est assez facile de se repérer dans les transports en commun. A part qu’il ne faut pas oublier de se mettre côté gauche de la chaussée pour attendre son bus ! 😀

Nous allons faire une boucle à pied dans le centre pour voir les principaux points d’intérêt.

Globalement, nous avons trouvé la ville dynamique et accueillante, l’ambiance et l’architecture bien agréables, entre bâtiments Art Déco et modernité.

Petit tour de ce que nous avons préféré à Auckland !

(oui, enfin nous avons aimé tout ce que nous avons vu !^^)

Nous commençons notre visite par St Kevin’s Arcade, une petite galerie où se côtoient cafés et boutiques d’occasions. Du bout de la galerie, on a une petite vue sympathique sur Myers Park et la Sky Tower. Cette balade commence bien !

Nous quittons ensuite la galerie pour Myers Park et ses palmiers.

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Après une petite marche, nous arrivons dans le cœur civique de la ville, qui comprend la mairie, une salle de concert et un théâtre. La place principale est déjà bien animée.

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Plus bas vers la mer, le quartier commerçant, avec Vulcan Lane puis Queen Street, est tout aussi animé. La population semble assez jeune, et l’ambiance est décontractée.

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

A voir aussi, la Khartoum Place, où une fresque en mosaïque rend hommage aux suffragettes : les femmes néo-zélandaises ont été les premières à obtenir le droit de vote en 1893 !

A la découverte d'Auckland !

Au bout de la rue, on débouche sur Albert Park, qui transporte instantanément dans son ambiance exotique. Arbres aux racines géantes, espèces végétales tropicales, odeurs, chants d’oiseaux inconnus… Sous ses allures de jardin victorien, dépaysement garanti. Ce parc est à voir ! Et la vue sur la Sky Tower ne gâche rien…

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Le second intérêt de ce parc est qu’il est bordé d’anciennes maisons victoriennes, et qu’il donne sur la tour de l’horloge et l’université.

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

L’université justement, on peut la traverser librement pour rejoindre le Auckland Domain, immense espace vert sur une colline, plus sauvage que l’Albert Park, où se côtoient forêts, serres botaniques et palmeraies. Ça grimpe et il fait de plus en plus chaud !

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

C’est dans ce décor que nous prenons des bagels pour le déjeuner. Entourés d’oiseaux, nous profitons du soleil (non sans prendre quelques coups de soleil, évidemment).

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Le Auckland Domain est vraiment immense, on pourrait facilement y passer la journée ! Il a un petit air de Central Park, d’ailleurs, non ?

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Et Auckland est également très tournée vers la mer. Nous faisons une balade sur les quais, puis au port de plaisance. Les Néo-Zélandais ont l’air de beaucoup apprécier la mer et les sports nautiques. La ville est d’ailleurs surnommée « City of Sails » (la cité des voiles).

Avec ce beau soleil, pause limonade obligatoire dans un bar sur Viaduct Basin.

Avec un nom pareil, on était obligés de s'arrêter !
Avec un nom pareil, on était obligés de s'arrêter !
Avec un nom pareil, on était obligés de s'arrêter !

Avec un nom pareil, on était obligés de s’arrêter !

Nous faisons le tour du port jusqu’au très chic quartier de Wynyard, où nous voyons des bateaux plutôt sympas ! Sous ce soleil et dans cette atmosphère, nous aimons déjà beaucoup cette ville !

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Puis étape incontournable pour le touriste aucklandien : monter dans la Sky Tower ! On la voit de presque partout en ville, c’est un peu l’emblème d’Auckland. 328m de haut tout de même (non, nous ne monterons pas à pied, surtout que l’ascenseur tout vitré est déjà une petite attraction en soi). Là-haut, sur la première terrasse, la vue est déjà waouh. On se rend bien compte de l’emprise de la mer, et du développement de la ville qui a su profiter du moindre bras de terre.

Le sol est vitré par endroits, pour ceux qui aiment les sensations fortes (salut, je marche au-dessus du vide).

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Nous montons sur la deuxième terrasse. Moment magique du coucher de soleil : la ville s’assombrit puis s’illumine.

Des gens en combi orange se sont dit que ce serait sympa de se balader sur une passerelle extérieure… normal.

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Le quartier du port est aussi très chouette de nuit, on y trouve bon nombre de cafés et restos. Nous y terminons notre balade avant d’aller manger notre premier burger néo-zélandais ! (et de tomber accro à une nouvelle chaîne de burgers… bravo)

A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !
A la découverte d'Auckland !

Bilan de la journée

Nous nous attendions sans doute à une ville plus « conventionnelle » pour nous Européens, car nous avions l’image d’une ville moderne certes, mais répondant aux codes occidentaux.

Nous avons donc été agréablement surpris par cette ville cosmopolite et dynamique, qui mêle diverses architectures, et qui a su par ailleurs rester très tournée vers la mer. L’exotisme de ses nombreux (grands) espaces verts est cette petite touche qui finit de nous charmer. La vie a l’air très cool ici. C’est la première ville de Nouvelle-Zélande certes, mais elle reste à taille humaine et l’atmosphère n’y est pas stressante comme dans une mégapole européenne ou américaine. On peut s’y promener en short, monter sur un volcan ou aller voir un match des All Blacks. On se dit qu’il y fait bon vivre !

Bref, un bon point de départ pour un roadtrip !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *